Horizon 2020

Pour un pôle de recherche fort en Suisse


Il y a de nombreuses bonnes raisons de choisir la Suisse pour implanter son entreprise : stabilité politique, sécurité juridique élevée, système économique libérale, infrastructures remarquables, excellents systèmes de formation et de santé, liaisons étroites avec les marchés étrangers, système fiscal compétitif et qualité de vie élevée, pour ne citer que quelques-uns des avantages. Avant tout, la Suisse est un pôle scientifique. C’est une référence en comparaison internationale : 3% du produit intérieur brut est investi dans la recherche et le développement. Pas moins de 60 universités et hautes écoles garantissent le meilleur niveau possible.

C’est sur cette base que la Suisse a construit son succès économique et compte ainsi parmi les pays les plus innovants. Il faut préserver ce succès et assurer les fondations des activités d’innovation futures. Dans un monde toujours plus globalisé et numérisé, la Suisse veut développer et renforcer sa position.

Dans ce contexte, la collaboration européenne en matière de recherche « Horizon 2020 » revêt une grande importance pour les hautes écoles et les universités ainsi que pour les entreprises en Suisse. Les contributions européennes au budget de recherche s’élèvent, d’après le FNS, à des dizaines de millions de francs par année. Il est important de souligner que la recherche et le développement ne sont pas seulement capitaux pour les multinationales. Les PME suisses investissent chaque année plus de trois milliards dans l’innovation. Presque autant que l’ensemble des universités et des EPF. Ce sont ces PME innovantes qui profitent aussi de « Horizon 2020 ». Il s’agit ici d’environ trois milliards d’euros, que l’UE investit dans les PME innovantes.

Pour ces raisons, la participation de la Suisse à « Horizon 2020 » est élémentaire pour la place économique suisse. Pour que « Horizon 2020 » puisse être poursuivi, la libre circulation des personnes doit être étendue à la Croatie. Un pays avec lequel nous soignons de bonnes et intensives relations économiques. Il est décisif que le monde scientifique mais aussi les PME prennent la parole dans le débat public et rendent les gens attentifs aux faits susmentionnés. succèSuisse donne une voix aux PME, aux entrepreneuses et entrepreneurs, qui, grâce à des services et des produits innovants, font avancer notre pays.

Newsletter Brexit - Oui aux bilatérales; renforcer la compétitivité, saisir les opportunités (juin 2016)

 

Actuel

12.02.2017

Non à la troisième réforme de l’imposition des entreprises RIE III

L’économie a désormais besoin de sécurité juridique
 
Les citoyennes et citoyens suisses ont décidé aujourd’hui de rejeter la réforme fiscale. Bien avant la campagne en faveur du oui, il avait été démontré que la RIE III permettait une transition maîtrisée vers un nouveau système fiscal accepté au niveau international, qu’elle assurait les rentrées fiscales et qu’elle améliorait la marge de manœuvre des cantons et des communes. Or, c’est l’incertitude quant aux incidences exactes pour la classe moyenne qui a conduit une majorité de Suissesses et de Suisses à glisser un non dans les urnes. Dorénavant, les cantons et le monde politique doivent combattre l’insécurité juridique qui pèsera sur la place économique suisse suite à ce non dans les urnes. Plus